Archives‎ > ‎Actualités 2008-2009‎ > ‎

Une 15ème ceinture noire au CLLEF!

publié le 23 juin 2009 à 14:20 par Pierre-Olivier MAZEN   [ mis à jour : 6 juil. 2009 à 14:55 ]
Samedi 20 juin 2009, Claire QUIBLIER a vu ses efforts récompensés de la plus belle manière. En effet, c'est ce samedi qu'elle a terminé un parcours technique poursuivi dès ses débuts en judo bien sûr, mais qui s'est surtout énormément intensifié cette année, pour l'amener jusqu'à la fameuse ceinture noire.

C'est en effet à force de persévérance, de constance et de dur labeur qu'elle a pu amener son judo au niveau requis pour l'obtention d'un 1er dan.

Son parcours dans l'obtention du grade a commencé avec une première épreuve au mois de décembre consistant à démontrer son efficacité en combat. Elle a à cette occasion travaillé avec les autres candidats pour montrer au jury son aptitude à évoluer dans des randoris au sol, ou debout, mais aussi sur des épreuves plus spécifiques que sont les kakari-geiko (un seul attaque l'autre esquive) et les yakusoku-geiko (randoris souples et sans contres). Le but lors de cette épreuve pour un passage technique n'est bien sûr pas de gagner le combat, mais de montrer que le candidat sait passer de bonnes techniques de judo en situation réelle.

Suite à cela, rendez-vous en mars pour le passage du kata. Claire a choisi de présenter le goshin-jitsu plutôt que le nage-no-kata. Le goshin-jitsu est un ensemble de techniques de self-défense basées sur le ju-jitsu.

Enfin, bouquet final ce 20 juin, avec au menu, les 12 techniques imposées de ju-jitsu et le programme technique.

Retrouvez ci-dessous quelques photos prises lors de sa préparation de passage technique.

Programme technique de Claire



Signalons que Claire a validé chacune de ces UVs au premier passage !

Elle peut maintenant porter fièrement sa ceinture noire sur les tapis, et on a déjà pu voir qu'elle prenait son role très au sérieux en passant ses connaissances aux plus jeunes lors de la fête du club le 27 juin.


Enfin, un dernier mot pour rappeler que l'obtention d'un grade technique ne se fait pas tout seul dans son coin et qu'outre l'ensemble du club qui l'a soutenue lors de sa préparation, il faut noter en particulier la qualité de l'enseignement de Paul Billat (4ème dan) et le sérieux de Romain Fromageot qui n'a pas ménagé ses efforts en uke pour lui permettre de se préparer au mieux.





Retrouvez ci-dessous l'article paru dans le Progrès du 27 juin à cette occasion.


Comments